LES OBJECTIFS

  • Travail autour de la motricité fine, les notions spatio-temporelles, la coordination, le schéma corporel … 
  • Travail sur l’autonomie, l’estime de soi, l’image du corps, le rapport à la loi, la relation aux autres, la communication, la verbalisation, l’expression des émotions …
 

LES MOYENS

Travail de pansage du cheval ou du poney :

Ce moment est un moment privilégié dans la thérapie médiatisée par le cheval car il permet d’établir une première relation avec l’animal, cet autre « étranger » avec lequel il va falloir établir non seulement une relation, mais aussi trouver un moyen de communication.

Il est alors question d’établir un contact qui va nécessairement passer par le corps au moyen du toucher essentiellement, mais aussi à travers le matériel utilisé (différentes brosses, cure pied…) ou bien encore par toute une gestuelle, des postures corporelles qui vont venir en place d’un langage et qui vont permettre une communication et un échange.

Je vais utiliser ce temps pour mettre en mot un ressenti corporel que je peux relier ou non à des émotions.

C’est aussi un temps que je prends pour travailler autour de la notion de schéma corporel en faisant le lien entre le corps humain et celui du cheval, où je vais solliciter non seulement la motricité fine, mais aussi les repères spatio-temporels.

Travail à pied, en liberté :

Dans un espace clos, avec le cheval ou le poney en liberté ou en longe, je vais favoriser le lien et l’établissement d’une relation dans laquelle une communication va s’établir. Ce travail va permettre d’aborder le respect de soi et de l’autre, mais aussi la manière de s’affirmer face à un étranger, face à un autre, d’exprimer ses désirs et de les défendre.

C’est un temps riche en sensations et en émotions au cours duquel nous allons aborder la question de l’image du corps, de l’estime de soi, de la confiance en soi.

C’est également l’occasion d’être ramené à la réalité, celle de l’autre, de la sienne propre et à la corporalité tant du cheval que de la sienne.

Il va être question d’interagir avec l’animal et le thérapeute à travers des petits jeux ou des parcours à réaliser.

 

Découvrez en image les objectifs de la psycothérapie médiatisée par le cheval ou par le poney. Des séances de psychotérapie médiatisée par le cheval ou par le poney proposées au Lucky Horse à Mazan proche de Carpentras et d’Avignon, dans le Vaucluse, par Muriel Besson, psychologue clinicienne.